La lecture à vue au Conservatoire de Paris entre 1800-1914

Mardi 14 avril 2015 – Conservatoire de Paris

209 avenue Jean Jaurès 75019 Paris (M° Porte de Pantin)

Salon Vinteuil (niveau –1)

 

Organisation : Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris

 

Le programme de recherche HEMEF se propose d’étudier un pan de l’histoire de l’enseignement de la musique en France au XIXe siècle (1795-1914) en centrant ses intérêts sur le Conservatoire national de musique fondé en 1795 : il s’agit de montrer, par l’étude du fonctionnement de cette institution et sa comparaison avec d’autres établissements contemporains, comment sa création a pu avoir un retentissement sur l’ensemble de la vie musicale française, par l’élaboration de normes techniques et esthétiques qui ont donné une nouvelle forme aux pratiques musicales – qu’il s’agisse du concert public, de l’exécution ou de l’écriture musicales. A cette vie musicale nouvelle correspond une nouvelle catégorie de musiciens, le statut du musicien professionnel et de l’amateur s’éloignant définitivement l’un de l’autre.

Le cas du Conservatoire, institution publique, sert donc d’étude de référence pour élaborer une réflexion sur l’enseignement de la musique en France au XIXe siècle. Le programme réunit quatre partenaires : l’École pratique des hautes études, la Bibliothèque nationale de France, les Archives nationales et le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris.

 

Programme

 

10h00 Histoire de l’enseignement musical en France au XIXe siècle : les avancées d’un projet

par Cécile REYNAUD, Conservateur au département de la Musique de la Bibliothèque nationale de France

 

10h30 La lecture de la musique au Conservatoire de Paris : l’invention d’une nouvelle virtuosité (1800-1950)

par Rémy CAMPOS, Professeur au Conservatoire de Paris

 

11h30 En « déchiffrant » le piano au Conservatoire de Paris : les morceaux de lecture à vue de 1829 à 1914

par Fiorella SASSANELLI, musicologue, professeur au Conservatoire de musique Gesualdo da Venosa de Potenza (Italie)

avec la participation de Philippe HATTAT, piano, élève au Conservatoire de Paris

__________________ o __________________

 

14h00 Les déchiffrages du Conservatoire de Paris au XIXe siècle : un autre regard sur l’institution

par Philippe BRANDEIS, directeur des études musicales et de la recherche au Conservatoire de Paris, avec la participation d’élèves du département des disciplines instrumentales et des classes de lecture à vue du Conservatoire de Paris :

Keisuke TSUSHIMA, Suzanne DURAND-RIVIERE, violons – Antoine PAUL, alto – Cameron CROZMAN, violoncelle – Lorraine CAMPET, contrebasse – Samuel BRICAULT, flûte  Madoka TSURUYANA, clarinette – Alejandro PEREZ MARIN, basson

 

 

15h30 Typologie des déchiffrages pour cordes au Conservatoire de Paris de 1823 à 1914

par Diana LIGETI, professeur de lecture à vue au Conservatoire de Paris

 

 

16h15 Séance de déchiffrages sur des textes utilisés au Conservatoire de Paris au XIXe siècle

avec la participation d’élèves du département des disciplines instrumentales et la complicité du public en qualité de jury !

 

16h45 Conclusion

 

 

 

Histoire de l’enseignement public de la musique en France au XIXe siècle (1795-1914)

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search