Base de données des élèves du Conservatoire

Responsable : Marie Thégarid (HEMEF, EPHE)

L’objectif de cette base de données prosopographique est de permettre, pour la première fois, de mettre systématiquement en relation des données qui ne sont apparues jusqu’à présent qu’au hasard de recherches ponctuelles : on peut retenir par exemple l’origine sociale et géographique de l’élève, le sexe de l’élève, ou l’instrument choisi ; les répertoires joués pour les examens et leur évolution sur la période définie ; les parcours au sein du Conservatoire, selon les classes choisies ; la présence d’un même élève dans plusieurs classes.

Les Archives nationales conservent le fonds du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris et plus particulièrement la partie de fonds du Conservatoire de musique et de déclamation pour le XIXe siècle (série AJ 37). La BnF (département de la Musique) conserve la bibliothèque du Conservatoire, et un certain nombre d’archives permettant de nourrir la base de données (Société des concerts du Conservatoire, Association des Artistes musiciens, presse musicale). Un état des lieux des instruments de recherche existants sur le sujet a été dressé : il en a résulté notamment qu’aucun recensement global des élèves n’a encore été fait à ce jour (sauf concernant les lauréats des concours ou examens de fin d’année publiés par Constant Pierre dans son ouvrage Le Conservatoire de musique et de danse. Documents historiques et administratifs recueillis ou reconstitués, Paris, 1900. Voir aussi le travail réalisé par Frédéric de la Grandville, Dictionnaire biographique des élèves et aspirants du Conservatoire de musique de Paris (1795-1815).

Les Archives nationales et la BnF peuvent, pour l’époque donnée, procurer toute la matière première à la constitution de cette base : registres d’inscription et de suivi des élèves, procès-verbaux des jurys pour les examens et concours, devoirs d’élèves du Conservatoire de Paris récompensés pour les concours et examens, etc.

Cette base traitera de tous les élèves du Conservatoire, lauréats et non lauréats (environ 18000 entrées à prévoir).

Histoire de l’enseignement public de la musique en France au XIXe siècle (1795-1914)

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search