Archives par mot-clé : Fétis

Les relations entre les conservatoires de Paris et de Bruxelles au XIXe siècle. Fétis et Gevaert

Henri Vanhulst (Université libre de Bruxelles)

Résumé du séminaire, séance du 16 décembre 2015

Au lendemain de son indépendance (1830), la Belgique décide de créer à Liège et à Bruxelles un conservatoire, mais c’est le second qui reçoit le plus d’attention et acquiert au xixe siècle le statut d’ « université de la musique ». Le gouvernement veut un nom « prestigieux » à la tête de l’établissement mais finit par se résoudre à nommer François-Joseph Fétis qui est censé démontrer son adéquation à la fonction par la rédaction d’un Plan d’organisation de la musique dans le royaume de Belgique. À deux exceptions près, les enseignants de l’ancienne École royale de chant sont engagés au Conservatoire et ce n’est qu’à partir des années 1840 que Fétis peut décider lui-même des nouveaux titulaires. Ses propositions doivent cependant être approuvées par la Commission administrative, avec laquelle Fétis sera souvent en conflit mais qui le suivra toujours dans ses choix de professeurs, et entérinées par le ministre de tutelle. Fétis a l’ambition de faire du conservatoire de Bruxelles une institution dépassant son modèle parisien.

Continuer la lecture de Les relations entre les conservatoires de Paris et de Bruxelles au XIXe siècle. Fétis et Gevaert